Téléchargez le Revue F+R en cliquant ici.

Editorial de la revue

Pour mon petit fils et son grand frère, ce n’était pas la rentrée ce 1er septembre, mais l’entrée, respectivement en maternelle et en primaire. Un fameux changement, une longue aventure scolaire commence. Un petit  » r  » de plus ou de moins, cela fait une sacrée différence.

Qui dit « rentrée » peut penser à un retour aux habitudes, une reprise du quotidien, parfois routinier, un repli casanier, une porte fermée à l’aventure, au grand air, à la découverte, un retour à du déjà connu, à de vieilles occupations, … L’accent est facilement mis sur l’expérience passée et sa simple prolongation.

Par contre, « entrée » fait penser à s’ouvrir à du neuf, à un début d’activité, à entamer une nouvelle rencontre, … Bref, le regard est porté sur l’avenir; il est question d’aller de l’avant.

Que nous soyons actifs professionnellement ou non, très occupés ou non pas la présence d’enfants ou de petits-enfants, engagés peu ou prou dans divers bénévolats, débordés ou à la recherche de loisirs culturels ou sportifs, … en septembre, pour tous, le rythme de la vie change. Et chacun peut se poser la question: est-ce que je rentre ou est-ce que j’entre dans une nouvelle année académique ?

Oh, il n’est pas question de tout chambouler, de changer l’organisation de ses futures semaines pour le plaisir, par caprice. Tout est question avant tout de regard, de mentalité, de ce qu’on a dans la tête et le cœur. Pour le dire autrement, posons-nous la question: «En mon for intérieur, est-ce que je ‘fonctionne’ ou est-ce que je ‘vis’ le temps qui m’est offert? Quel que soit mon âge, quelle est la part laissée à l’enfant en moi?» L’enfant est avide d’apprendre, de découvrir, de savoir; il n’arrête pas de poser des «qu’est-ce que c’est?», des «pourquoi?» … au point d’ailleurs de parfois nous fatiguer! Sans nous épuiser bien sûr, savons-nous entretenir en nous une place pour des: «Qu’est-ce que c’est? Pourquoi? Qui es-tu?»

Soif d’apprendre, soif de connaître, soif de rencontrer, soif de redécouvrir, soif d’approfondir une amitié, soif de plus de sagesse, soif de spiritualité, … la route n’est jamais finie; elle nous réserve toujours de belles découvertes, des défis durs à relever, parfois, et des occasions, toujours, à grandir dans notre humanité, notre fraternité, notre filiation divine.

Je ne vous souhaite donc pas une bonne rentrée mais une belle entrée dans l’étape nouvelle de cette route 2016-2017.

Frédéric Paque