Né en1943 en Belgique, notre mouvement trouve son origine dans le scoutisme catholique dont il a conservé l’idéal en l’adaptant aux foyers.

Nos jeunes années…

Dans son Essai historique (Notre histoire… ou 75 ans de scoutisme FSC-SBPB Edition de la FSC)  75e anniversaire du Scoutisme FSC, l’aumônier Georges MOREL consacre quelques lignes à la création de la Route des Hommes.

Scoutisme d’adulte

« L’idée venait de loin et a pris forme peu à peu, dans des situations diverses. Ainsi, pendant la guerre 40-45, se sont trouvés dans des camps de prisonniers des militaires, membres ou anciens membres des fédérations scoutes et parmi eux le commissaire général de la FSC, Léon Van der Beken. Ce qu’ils avaient en commun les a rapprochés dans ce milieu très particulier….

(Pour voir cet article complet, consultez le menu ci dessus)

Que se passait-il donc à Visé ?

Eugène DELMELLE de la Châtaigneraie est allé aux sources pour nous documenter sur les premiers pas de ce qui allait devenir notre Mouvement en 1943 sous le nom de ROUTE DES HOMMES. Laissons la parole à Eugène.

A Visé, il existe un livre Tally que conserve précieusement un certain « Pic tenace », notaire en la cité mosane : on y lit que la première réunion de la Route des Hommes à eu lieu le dimanche 28 novembre 1943, chez le regretté Docteur Jean ANDRIEN. Et le texte poursuit :

« Sont présents : Georges Nélissen (Bison cordial), Jean Andrien, Raymond Huynen,
René Dessart, Albert Lovens (Chamois débrouillard). …

(Pour voir cet article complet, consultez le menu ci dessus)

Les femmes et la route… des Hommes…

Extrait du compte-rendu de la 7e réunion de la jeune chaîne de Visé (19 mars 1944) paru dans la revue de la Châtaigneraie :

« La Laetare est marquée par le début d’une nouvelle tradition d’équipe: nos épouses se sont équipées de grosses godasses et font route avec nous, prennent place …

(Pour voir cet article complet, consultez le menu ci dessus)

Fraternité de Route aujourd’hui

Nous avons évoqué, longuement, comment est née la Route des Hommes à Visé, dans nos grandes cités, dans les camps de prisonniers. Nous l’avons dit : nous évoquerons encore ces souvenirs dans nos prochaines livraisons. Il est bon de retourner aux sources, de retrouver ses racines, mais l’aujourd’hui est là qu’il nous faut vivre pour préparer demain.

(Pour voir cet article complet, consultez le menu ci dessus)

Nomade sans bagage

« Moi, le nomade sans bagage, je cherche une route de foi. »

Nous aimerions, pour présenter notre mouvement, partager d’abord avec vous notre prière et notre charte.

(Pour voir cet article complet, consultez le menu ci dessus)

Chant de Fraternité de route

Tandis qu’un simple bout de bois
M’invite au grand voyage,
Tandis qu’un simple bout de bois
M’invite au …

(Pour voir cet article complet, consultez le menu ci dessus)